Article

Turnover en entreprise, comment y remédier ?

Fidéliser ses collaborateurs est un enjeu important pour toutes les entreprises, ici nous vous expliquons comment remédier à ce phénomène tout en conservant vos talents et compétences.

Turnover en entreprise : gérer ses compétences pour le faire diminuer

Turnover, comment y remédier ? Le rôle des compétences

 

Le turnover est un indicateur du renouvellement de l’effectif de l’entreprise. Littéralement « rotation » en français, il mesure la rotation du personnel en entreprise sur une période définie. Il prend en compte les départs et les arrivées dans une entreprise.

 

 

L’objectif de cet article sera de comprendre le lien entre le turnover et la compétence. Nous analyserons comment la gestion des compétences internes peut impacter la rotation des effectifs de l’entreprise.

 

Par exemple, un taux de turnover de 100% signifie que l’ensemble des salariés d’une entreprise ont quitté l’entreprise et ont été remplacés ou non. 

En revanche, un taux de turnover de 0% signifie qu’il y a eu 0 mouvements au niveau des départs et arrivées au sein d’une entreprise.

 

Voici la formule pour le calculer : [(Nombre de départs au cours de l’année N + Nombre d’arrivées au cours de l’année N)/2] / Effectif au 1er janvier de l’année N on obtient donc le taux de turnover. (Multiplié par 100 vous obtiendrez votre pourcentage).

 

Exemple : une entreprise présente un effectif au 01/01/N de 2000 salariés.

Entre le 1er janvier et le 31 décembre N, 450 salariés ont quitté l’entreprise et 100 salariés ont été embauchés.

Taux de turn-over année N = [(450+100)/2] / 2000 = 0,1375

 

Sur l’année N, 13,75 % de l’effectif a été renouvelé.

 

 Interprétation du turnover

 

Cet indicateur indique clairement quel est le climat social au sein d’une entreprise ou bien la nature de l’industrie de l’entreprise (type de population / secteur d’activité / métiers en tension). Lorsque l’on intègre une nouvelle personne à un nouveau poste, nous avons tendance à demander aux autres collaborateurs s’il y a beaucoup de départs, si les autres collaborateurs restent et si oui combien de temps. C’est quelque chose d’assez commun. 

 

C’est un indicateur à manier avec précaution cependant certaines entreprises, tels que les cabinets de conseils notamment IT, ont un taux de turnover particulièrement élevé, mais ce n’est pas forcément péjoratif car cela fait partie du paysage professionnel dans ce type d’industrie. Toutefois, la fidélisation des collaborateurs (ou consultants) devient un enjeu se répandant dans tous les secteurs. Cela devient même critique quand on parle du maintien de l’expertise de l’entreprise.

 

Le turnover peut se justifier notamment par cette nouvelle génération qui cherche à multiplier les expériences et découvrir différents environnements de travail ou bien profiter d’une demande importante sur le marché de l’emploi pour les métiers dits en tension. 

 

A contrario, certaines entreprises publiques ont un taux de turnover très bas, car le personnel présent est titulaire. 

 

C’est un indicateur qui dépend également des postes occupés. On remarque que sur des postes avec peu de qualification, le turnover est très haut (dans les chaînes de fast-food notamment). Ces personnes cherchent absolument à avoir un meilleur emploi, ils partent assez vite, ce taux élevé peut également s’expliquer par la précarité des contrats (intérim, CDD..).

 

Mais alors comment éviter le turnover ?

 

Il faut dans un premier temps identifier les causes des départs des salariés. En temps normal, il y a plusieurs raisons pour lesquelles des collaborateurs décident de quitter une entreprise : 

  • Vouloir changer de secteur d’activité
  • Vouloir changer de poste
  • Prétendre à un salaire plus élevé
  • Être en désaccord avec certains collègues
  • Vouloir déménager
  • Ne pas pouvoir évoluer professionnellement
  • Avoir des horaires contraignantes
  • Etre en désaccord avec la politique de l’entreprise
  • Vouloir se former

 

Afin de trouver des solutions pertinentes pour limiter le turnover, il est primordial de noter les raisons qui ont amené un collaborateur à quitter l’entreprise. Vous pourrez par  la suite établir des statistiques afin de mieux comprendre votre turnover. Vous pourrez ensuite mener des actions qui vous permettront de fidéliser vos collaborateurs.

 

L’enjeu de la fidélisation des collaborateurs

 

La fidélisation des collaborateurs est avant tout un enjeu économique, recruter peut s’avérer être un processus long et coûteux. 

 

Le départ d’un collaborateur est souvent plus coûteux qu’un recrutement, en effet, la démission d’un salarié peut provoquer une réaction en chaîne qui engendre une désorganisation totale : charge de travail trop importante, désorganisation interne, pertes de compétences, coût de recrutement et coût de formation élevé pour le nouveau collaborateur.

 

Ainsi, la démission d’un employé peut non seulement entraîner une réaction en chaîne interne, mais peut aussi dévaloriser les conditions de travail de l’entreprise auprès de vos futurs collaborateurs visés.

 

L’amélioration des conditions de travail des collaborateurs peut considérablement vous permettre de diminuer votre turnover. La sécurité au travail, l’ergonomie des postes et un bon aménagement des emplois du temps forment les bases d’un environnement de travail de bonne qualité. Mais aujourd’hui, les entreprises performantes vont plus loin et adoptent une approche dite de « bien-être au travail ». Un moyen de fidélisation efficace qui permet également de cultiver une ambiance agréable au sein de l’entreprise.

 

L’idée est de travailler, en concertation avec ses collaborateurs, sur tous les facteurs d’organisation qui influent sur leur santé physique et psychique. Et, surtout, après l’échange, de mettre en œuvre des solutions concrètes.

 

Que ce soit pour la formation, le recrutement ou même l’harmonisation des équipes au sein de votre entreprise, s’attacher à l’engagement collaborateur ne fera que renforcer le côté marque employeur de l’entreprise et l’expérience collaborateur de vos salariés menant ainsi à une plus forte fidélisation des salariés.

 

Mettre en place des actions correctrices

 

Mettre en place des actions est déjà une très bonne chose, mais il faut en amont mener une politique de gestion des compétences rigoureuse : bien recruter, bien intégrer, bien former. Il faut donner envie au collaborateur de rester au sein de l’entreprise et ça tout le long de son onboarding.

 

Il est très important de communiquer avec ses équipes et ses collaborateurs. Parlez à vos collaborateurs afin de savoir s’ils sont heureux dans l’entreprise et voir s’ils ne se voient pas évoluer sur un autre type de poste. Vous soignez donc l’employabilité de vos salariés. Vous pouvez ainsi proposer à vos collaborateurs des postes en interne afin qu’ils évoluent, notamment en simplifiant le processus de mobilité interne. 

 

N’hésitez pas à responsabiliser vos salariés, valorisez leurs efforts et leurs résultats. Un salarié qui se sent écouté et respecté ne voudra pas quitter son entreprise. Il faut trouver le parfait équilibre entre accompagnement et autonomie.

 

Si vous ne le faites pas déjà, n’hésitez pas à installer un cadre de travail agréable : des bureaux où il est agréable de venir travailler mais pas seulement. Les avantages sociaux sont très importants pour vos collaborateurs : tickets restaurant, télétravail, CE, réductions …

 

Nous rappelons qu’il est primordial au moment des recrutements de bien gérer les ressources humaines, cela réduira le risque de turnover dans le futur. 

 

Pourquoi faire diminuer le turnover ? Le rôle des compétences

 

Vouloir réduire le turnover au sein de son entreprise signifie que l’on a pris conscience des problématiques liées à la rétention de ses salariés et que l’on souhaite mener des actions correctrices pour conserver ses compétences. 

 

En diminuant le turnover vous gardez vos talents et vos expertises au sein de votre société en finançant des formations par exemple, qui sont un investissement, mais qui vous feront gagner du temps et de l’argent sur les futurs processus de recrutement. Bien gérer ses compétences en interne vous fera diminuer votre turnover.

 

Comme vu précédemment, le principe de fidélisation est clé : l’implication des collaborateurs dans le développement de leurs compétences et leur responsabilisation dans la gestion de leurs carrières sont les deux axes de travail sur lesquels s’appuyer. Certaines organisations se dotent même de solutions professionnelles à ce sujet : l’entreprise pilote ses compétences en interne et le collaborateur gère son portefeuille de compétences.

 

Dans un contexte de guerre des talents, la marque employeur devient aussi un autre sujet prioritaire pour les entreprises : avant un entretien, beaucoup de personnes se renseignent sur l’entreprise afin d’évaluer l’atmosphère et l’ambiance de travail, ou bien si les salaires sont conformes au marché. Soigner son image est tout autant important à l’égard de ses salariés mais aussi de ses clients : c’est le rôle du marketing RH. Si votre turnover est trop important vos clients se poseront des questions.

 

Conclusion 

 

Rappelons que beaucoup de secteurs d’activités sont touchés par ce phénomène de turnover, notamment les ESN dans un marché de l’IT ultra-concurrentiel ou bien les industriels avec le challenge de la transmission du savoir-faire. C’est un phénomène inévitable mais lorsqu’il est compris et bien interprété, ce phénomène tend à décroître si les entreprises adoptent une démarche compétences pour allier gestion des ressources et objectif stratégique.

 

Les compétences de vos collaborateurs constituent la matière première de votre entreprise, ces compétences lui permettent d’évoluer professionnellement mais lorsqu’un collaborateur quitte l’entreprise, une partie de ces compétences disparaît également. 

 

Il apparaît alors évident de conserver au sein de l’entreprise ces profils dotés de compétences et maintenir l’expertise de l’entreprise. Pour cela, il est important de créer un environnement de travail sain et agréable propice au travail. Outre l’aspect social, le turnover englobe également un aspect économique : le réduire peut permettre à une entreprise de limiter considérablement les coûts liés aux recrutements. Réduire le turnover permet de conserver vos talents et de leur offrir la possibilité d’être épanouis en accédant à de nouveaux postes par le biais de la mobilité interne à travers des parcours de carrières personnalisés par exemple, mais également en se formant via ses suggestions de formations pertinentes de la part des équipes RH. Mener des actions correctrices en adéquation avec la politique des compétences et la stratégie business de l’entreprise permet ainsi de réduire ces rotations d’effectifs. On parle alors ici de RH au service des opérations.

 

Recevez nos contenus sur la gestion des compétences !
En renseignant votre adresse email, vous acceptez de recevoir nos newsletters par courrier électronique et vous prenez connaissance de notre politique de confidentialité.
Vous pouvez vous désinscrire à tout moment à l’aide des liens de désinscription ou en nous contactant à l’adresse contact@elamp.fr.

Découvrir aussi nos autres articles

Expérience collaborateur : le rôle des compétences

Article

Pour améliorer l’expérience collaborateur il revient à l’entreprise de fournir à chaque salarié des points de repères positifs tout au long de son cycle professionnel.

En savoir plus

Quels sont les outils de la GPEC ?

Article

Bien gérer les compétences et les emplois dans son entreprise est essentiel, et c’est d’autant plus facile à faire en utilisant les outils les mieux adaptés de la GPEC.

En savoir plus

Qu’est-ce que la GEPP ?

Article

La Gestion des Emplois et des Parcours Professionnels (GEPP) est une méthode pour s'adapter à court et moyen termes. Adapter les emplois, les effectifs et les compétences aux exigences issues de la stratégie des entreprises et des modifications de leur environnement.

En savoir plus

Turnover en entreprise, comment y remédier ?

Article

Fidéliser ses collaborateurs est un enjeu important pour toutes les entreprises, ici nous vous expliquons comment remédier à ce phénomène tout en conservant vos talents et compétences.

En savoir plus

L’entretien annuel, un outil RH indispensable pour suivre les compétences

Article

L'entretien annuel permet de dresser le bilan sur les compétences d'un collaborateur, découvrons ensemble quels sont les autres enjeux.

En savoir plus

Upskilling, reskilling : quels impacts pour votre entreprise ?

Article

Permettre à ses collaborateurs de se perfectionner et de s’épanouir professionnellement : c’est le but du upskilling, du reskilling ou du cross skilling.

En savoir plus

Témoignage client – Orano

Témoignage

Piloter la criticité des métiers à moyen et long terme

En savoir plus

Tout savoir sur la GPEC

Article

La GPEC est une stratégie RH obligatoire pour certaines entreprises mais utile pour toutes, découvrons ensemble de quoi il s'agit.

En savoir plus

Processus de mobilité interne : comment le mettre en place ?

Article

Afin d’accompagner la transformation des métiers et engager vos collaborateurs, un processus de mobilité interne peut être mis en place efficacement.

En savoir plus

Démarche GPEC : les challenges de la donnée compétence

Article

La particularité d’une démarche GPEC et compétence est le caractère très transversal du projet et la diversité des sujets en périmètre !

En savoir plus

Les trois facettes d’une démarche compétence réussie : individu, opérations et entreprise

Article

Comment appréhender une démarche compétence ? Pas-à-pas nous décryptons à travers 3 facettes le rôle de l’approche compétences sur le business et la gestion des talents de l’entreprise.

En savoir plus

Comment réaliser une matrice de compétences et polyvalence ?

Article

Découvrez les enjeux opérationnels derrière la création de matrice de compétences et de polyvalence ainsi que les étapes à suivre pour les maintenir facilement.

En savoir plus

Quels sont les enjeux derrière le staffing ?

Article

Digitaliser son staffing permettra de centraliser et analyser de nombreuses données pour aligner les objectifs business avec les ressources humaines.

En savoir plus

Pourquoi définir et mettre à jour les compétences techniques dans votre entreprise ?

Article

Les compétences techniques sont utiles pour mesurer la performance, définir les compétences stratégiques et retenir les talents dans votre entreprise.

En savoir plus

RH : L’IA a besoin de Data pour pouvoir fonctionner

Article

A l’ère de la Big Data et de l’Intelligence Artificielle, comment y voir plus clair dans leurs utilisations métiers dans le domaine des Ressources Humaines.

En savoir plus

Différencier les compétences professionnelles de ses collaborateurs

Article

Découvrez toutes les spécificités qui se cachent sous la "compétence professionnelle" et les raisons pour lesquelles une entreprise doit les identifier.

En savoir plus

Comment actualiser un Référentiel Métiers et Compétences ?

Article

Découvrez la méthode à suivre pour construire et mettre à jour son référentiel métiers et compétences.

En savoir plus

Cartographie des compétences : comment identifier les compétences dans son organisation ?

Article

Identifiez vos compétences internes et cartographiez les expertises de vos collaborateurs à travers cette démarche de mapping de compétences !

En savoir plus

Les 3 étapes d’une GPEC réussie

Article

Comment identifier mes compétences d’avenir & critiques ? Pérennisez votre approche compétences en disposant d’une vision précise et exploitable.

En savoir plus

eLamp’s Skill Data for Business Software Now Available on SAP® Store

Communiqué de presse

By integrating with SAP® SuccessFactors® Employee Central, eLamp’s technology enables customers to manage their skills, enriching employees' profiles with business-oriented data

En savoir plus

15 – Compétences d’Avenir et Compétences Critiques

Édito

Ma bibliothèque de Compétence dynamique & collaborative !

En savoir plus

Référentiel de compétences : quel rôle au-delà de la cartographie ?

Article

Nous vous proposons ci-dessous d'analyser et comprendre l'impact que peuvent avoir les référentiels métier, d’emploi ou de compétences dans la performance de l'entreprise.

En savoir plus

Business case – Eiffage Construction

Business case

Comment créer une cartographie de compétences pour améliorer la performance opérationnelle d’un grand groupe de construction ?

En savoir plus

Témoignage client – La Home Sweet Company

Témoignage

Comment gérer les compétences et les expertises des consultants dans une ESN en forte croissance ?

En savoir plus

Logiciel Gestion des Compétences  : comment mettre en place une solution ?

Article

Mettre en place un logiciel de gestion de compétences, c’est placer la compétence au centre des arbitrages d’une entreprise et optimiser le potentiel de vos ressources.

En savoir plus

Gestion des Carrières : quelle place pour les Compétences ?

Article

Décryptage du rôle de la Compétence et de la DRH dans la nouvelle approche de gestion des parcours professionnels.

En savoir plus

La Valeur de la Compétence | HR & Business

Article

Des défis d’entreprise relevés grâce aux compétences : un nouveau fordisme ?

En savoir plus

14 – GPEC ? Workforce Planning ? Upskilling ? Reskilling ?

Édito

Lequel vais-je bien pouvoir choisir cette année ?

En savoir plus

Qu’est ce que le Strategic Workforce Planning ?

Article

Le Strategic Workforce Planning  en 4 points

En savoir plus

Business Case – OUI.sncf

Business case

Comment cartographier les compétences et faciliter l’évaluation 360 ?

En savoir plus

Témoignage client – Groupe Altera

Témoignage

Comment impliquer les consultants dans la gestion et l’évaluation des compétences ?

En savoir plus

Témoignage Partenaire – Cognizant

Témoignage

Comment intégrer la gestion des compétences dans la transformation des organisations ?

En savoir plus

Témoignage Client – Innothera

Témoignage

Comment gérer dynamiquement les compétences des collaborateurs et établir leurs parcours de formations ?

En savoir plus

eLamp pionnier de la data compétence lève 2 millions d’euros !

Communiqué de presse

Staffing, Décisions RH, Certifications / Habilitations : eLamp permet aux entreprises de prendre les meilleures décisions grâce à des données inexploitées.

En savoir plus

Témoignage Client – Ministères Sociaux

Témoignage

Comment identifier les compétences des agents et valoriser les parcours de mobilité au sein des Ministères sociaux ?

En savoir plus

Témoignage Client – Enedis

Témoignage

Mieux connaître les compétences de chacun : comment Enedis facilite la collaboration entre experts dans son Centre d’Expertise National grâce à eLamp ?

En savoir plus

13 – La crise de la Compétence

Édito

“ Comment faisons-nous ? Qui est présent aujourd’hui ? Doit-on réaliser un roulement de présence ? Qui peut continuer en télé-travail ? ”

En savoir plus

Témoignage Partenaire – Correspondances

Témoignage

Comment intégrer la gestion des compétences dans la transformation des organisations ?

En savoir plus

Business Case – Eurotunnel

Business case

Comment anticiper l’obsolescence des compétences et adopter une gestion automatisée des certifications dans un environnement complexe ?

En savoir plus

12 – Ne dites plus compétences mais connaissance

Édito

“Il faut passer à l’approche compétences pour mieux connaître mes collaborateurs”

En savoir plus

11 – RH vs Opération

Édito

“ Il faut faire de la RH un partenaire des opérations ! ”

En savoir plus

10 – Mais de quelle compétence parle-t-on ?

Édito

" Skills Or Competencies ... What's The Difference ? ”

En savoir plus

9 – Les 10 Commandements de la Compétence

Édito

“ Nous avons déjà un référentiel de compétence ”

En savoir plus

7 – Les Milles & une histoire de la compétence !

Édito

“ J’ai besoin de voir la solution pour m'inspirer ”

En savoir plus

8 – Le référentiel emplois / compétences 3.0

Édito

“ Il va falloir que nous travaillions sur nos référentiels avant de choisir l’outil ”

En savoir plus

6 – Mieux comprendre la classification des compétences !

Édito

Compétences Micro, Macro, Transverses, Métiers, …

En savoir plus

5 – Mon métier n’arrête pas de bouger !

Édito

“Les experts estiment que plus de 50 % des métiers vont être profondément transformés d'ici 5 ans”

En savoir plus

4 – Le SIRH faitout & très bien !

Édito

“Dans l’idéal, j’aimerais avoir une solution SIRH qui puisse tout faire”

En savoir plus

3 – L’hybride : l’avenir du SIRH ?

Édito

“Cela fait des années que l’on fait des référentiels, cela ne marche pas, ce n’est jamais à jour…”

En savoir plus

eLamp et SAP.iO annoncent un partenariat stratégique

Communiqué de presse

eLamp est heureux d’annoncer sa sélection par SAP.iO Foundry Paris pour participer à la nouvelle édition du programme d'accélération HR Tech : “Future of Work”.

En savoir plus

Témoignage Client – Bartle Consulting

Témoignage

Les données compétences au service du business : comment Bartle staffe ses équipes grâce à eLamp ?

En savoir plus

2 – [RH] IA – Skill data et gestion de compétences

Édito

“Je connais mieux mes collaborateurs sur LinkedIn que sur mon propre SIRH...”

En savoir plus

1 – RH : Comment capturer la Skill Data ?

Édito

A l’ère de la Data, un profil Facebook rapporte 11 € annuellement et Twitter 6,5€ !

En savoir plus